OAuth 2 Implicit Flow
L'Implicit Flow est un mode dégradé de l'Authorization Code Flow.
Il est inévitable quand le Client est public (non confidentiel).
OAuth 2 Implicit Flow
1. Le Client redirige le Resource Owner vers l'Authorization Server :
1
https://accounts.google.com/o/oauth2/v2/auth?
2
response_type=token
3
&client_id=CLIENT_ID
4
&redirect_uri=CALLBACK_URL
5
&scope=read
6
&state=...
Copied!
2. Le Resource Owner confirme ou rejette les autorisations d’accès demandées sur l’interface proposée par l'Authorization Server.
3. L'Authorization Server redirige le Resource Owner vers le Client qui reçoit alors directement l'Access Token dans le fragment de l’URL.
1
https://cal-tracker.wishtack.io/oauth/callback#
2
access_token=ACCESS_TOKEN
3
&token_type=bearer
4
&scope=...
5
&state=...
Copied!
Le fragment est utilisé pour éviter de transmettre l'Access Token au service de "hosting" de l'application.
4. Le User-Agent suit donc la redirection mais le fragment ne quitte pas le Device.
5. Le Client exécute alors le code permettant d’extraire l'Access Token du fragment.
Certains “User-Agents” coquins ont tendance à perdre les fragments https://bugs.webkit.org/show_bug.cgi?id=24175
Le Resource Owner détient l'Access Token et peut donc court-circuiter le Client pour communiquer directement avec le Resource Server.
Autrement dit, en cas de man-in-the-middle, un attaquant peut demander des autorisations au nom du Client et utiliser librement l'Access Token pour communiquer avec le Resource Server.
C’est pour ces raisons entre autres qu’il est recommandé d’utiliser l'Authorization Code Flow.
Dernière mise à jour 1yr ago
Copier le lien